Saison 1, épisode 3 : MERCI !

news_1-3

On a très envie de vous dire, à vous, LES 1000 premiers fans, MERCI de nous soutenir, et surtout, on voulait vous en dire un peu plus sur ce que seront et ne seront pas Les Transats, quelques détails, quelques surprises.

 

Sur les Pavés

 

Commençons par le commencement, on parle de plage mais il n’y aura pas de sable (ce qu’indique un peu le « sur les pavés » d’ailleurs, mais on nous pose encore la question, alors…). Le sable c’est très bien, en bord de mer, on n’est pas là pour espérer concurrencer Les Voiles ou le Nikki Beach… ni même faire semblant.

 

Par contre nos plages Les Transats, comme son nom l’indique aussi, seront pleines de… Transats. Ca vous l’aviez compris je crois. Et comme sur une plage privée, vous trouverez aussi une petite tablette pour poser vos téléphones (voire les mettre en mode avion, c’est encore mieux). Probablement quelques parasols, lorsque les rayons du soleil taperont vraiment. Au fait, vous l’avez vu, vous, le soleil, ces derniers jours ?

 

R.E.S.P.E.C.T

 

Les Transats

Donc de l’extérieur, ça ressemblera à une petite plage privée, ceinte de mignonnes barrières blanches (ah oui, d’ailleurs, on a huilé Les Transats, il faut encore peindre les barrières avant le 7 mai, toute proposition de main d’œuvre bénévole + bière est la bienvenue !!!). Petite plage privée, mais publique. Ce qui veut dire que l’accès est gratuit mais conditionné : il y aura toujours au moins un(e) plagiste pour vous accueillir, s’il y a de la place c’est bien, sinon, il faudra gentiment attendre qu’une place se libère.

 

C’est un point très important de l’histoire qu’on souhaite écrire : pour Les Transats sur les pavés il est beaucoup question de respect, de partage et de civisme. Respect du repos de ceux qui en ont besoin, respect des lieux : quand on est sur l’espace public, les différents codes et règlements nationaux et municipaux s’appliquent !

 

 

L’air(e) de ne rien faire, vous en ferez beaucoup

 

Vous y viendrez pour bronzer, lire, écouter de la musique (avec vos casques), pour « Chiller », regarder le ciel et les arbres, et donc pour être tranquilles. Nous veillerons, avec les autorités, au respect de chacun et à la sécurité de tous. Nous comptons aussi sur notre capacité à tous, de vivre intelligemment ensemble…

 

Et plus encore ! Et s’il était temps de se rencontrer à nouveau ? Partager un moment « en dehors », engager une discussion avec une voisine de transat, se prêter un bouquin, échanger un sourire. On ne vous oblige pas ! Bien sur. Mais on espère que ces valeurs seront bien présentes sur nos plages, urbaines et humaines.

 

Sans tout révéler encore, on compte aussi vous proposer progressivement plusieurs surprises sur nos plages, qui seront, cette année, surtout événementielles. Il faudra donc suivre nos actus ! L’idée est de vous proposer des petits services inattendus, des avantages bienvenus, de la culture urbaine, des trucs cools qui vont bien avec un mode « slow living ». On aimerait que tout ça soit pour vous une belle expérience et vous ayez très envie de suivre nos plagistes à la trace tout l’été !

 

Partenaire particulier

 

Alors, les plus perspicaces d’entre vous (ou les plus curieux) se demandent surement : « ok, très bien mais comment faites vous pour gagner de l’argent avec ces plages gratuites ? ». Effectivement, nous ne sommes pas que philanthropes et il faudrait pourtant pouvoir conserver le modèle de la gratuité le plus longtemps possible. Et pour ça, nous associons chaque plage à un partenaire. Rassurez-vous, sur Les Transats, vous ne trouverez pas les étendards criards des marques internationales, pas celles de coupures pub, pas celles des prospectus. C’est une ambition, c’est vrai. Vous pouvez faire la moue. On essaie de s’y tenir et d’emmener dans nos aventures des annonceurs régionaux ou en lien avec la région. Ceux qui auront compris qu’en Vous rendant service, ils se rendent eux-mêmes plus efficaces.

 

Mais on ne va pas tout vous dévoiler tout de suite, on peut juste vous inviter à partager notre première plage, Love Beach, les 7 & 8 mai, quai Rambaud (au niveau des terrains de boulistes, pour les connaisseurs).

Vous verrez mieux par vous même. Oui je termine par un calembour, notre magnifique premier partenaire étant See Concept, une marque de lunettes solaires géniales, créée par trois lyonnais vachement sympas.

 

A très bientôt sur les pavés !